Topic | Choose topic/s and define your search
Affiliations / Personalities
Sources
Date Range

Une chanson du Fatah : Les terroristes qui ont tué 37 personnes étaient « héroïques » et des « oiseaux de proie »

Itamar Marcus et Nan Jacques Zilberdik  |
Une chanson célébrant l’attentat terroriste du Fatah en 1978, où 37 civils israéliens ont été assassinés dans la prise d’otage d’un bus, faisait partie d’un événement public du Fatah, sous les auspices du chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

La chanson choisie pour cet événement du Fatah fait l’apologie des terroristes dirigés par Dalal Mughrabi, qualifiés d’« oiseaux de proie » et d’« héroïques », et retrace les étapes de l’attaque, qui a commencé lorsque les terroristes sont arrivés du Liban par la mer.

L’événement du Fatah, diffusé par la télévision de l’Autorité palestinienne, s’est déroulé en présence de dignitaires du Fatah. Il s’est tenu en l’honneur des lycéens ayant reçu leur diplôme de fin d’études et pour marquer l’anniversaire de la naissance de Yasser Arafat.

[Voir toutes les transcriptions ci-dessous]

En outre, la semaine dernière, on a pu observer deux autres exemples de glorification de la terroriste Dalal Mughrabi par l’Autorité palestinienne.

1. Au cours des célébrations de clôture du camp d’été pour filles à Bethléem, nommé d’après la terroriste Dalal Mughrabi, qui a fait l’objet d’un rapport de Palestinian Media Watch la semaine dernière, les enfants ont assisté à « une pièce de théâtre éducative appelée ‘Dalal la Légende’, beaucoup appréciée par le public et applaudie. » De surcroît, le Secrétaire du Fatah à Bethléem, Youssouf Al-Aref, a expliqué que : « nommer ce genre de camp d’été d’après la Shahida (martyre) Dalal Mughrabi renforce le sentiment d’appartenance et de citoyenneté auprès des filles palestiniennes. » [Al-Hayat Al-Jadida, le 5 août 2010]

2. La télévision de l’Autorité palestinienne a montré à plusieurs reprises la colonie de vacances pour la jeunesse palestinienne qui s’est déroulée en Syrie, montrant bien les T-shirts portés par les participants, imprimés de la photo de Mughrabi.

Comme précisé, Mughrabi, qui est présentée comme une héroïne palestinienne dans ces trois événements pour la jeunesse, a dirigé la prise d’otage d’un bus, qui a fait 37 morts.

Voici une transcription de l’émission de la télévision de l’Autorité palestinienne, suivie de l’article sur le camp d’été Dalal Mughrabi :

1. Transcription de la chanson qui fait l’apologie de l’attaque terroriste :

L’animateur de la télévision palestinienne :
« Une cérémonie publique se déroule sous les auspices du président Mahmoud Abbas… »

Paroles de la chanson :

« Personne n’éclipse le membre du Fatah
Il place sa mitrailleuse sur le trépied
Le regard vers [la mosquée] Al-Aqsa –
Le membre du Fatah

Ils sont descendus des barques près de la rive [pour prendre en otage le bus en 1978]
[La chef du groupe] Dalal [Mughrabi]
A combattu les soldats
[37 citoyens israéliens ont été tués]
Sois béni, rebelle, Ô membre du Fatah !

Ils ont gagné [la rive] tels des oiseaux de proie,
L’héroïque Al-Saika [unité de l’OLP],
Les hommes de Yasser [Arafat], d’Al-‘Asifa [unité de l’OLP],
L’armée de l’ennemi, tremblante, s’est enfuie.

Gloire au Fatah ! »

[TV de l’AP (Fatah), le 4 aôut 2010]


Parmi les dignitaires du Fatah assis au premier rang figuraient :
Moussa Abou Zaid, membre du Conseil révolutionnaire du Fatah, vice-ministre de la Jeunesse et des Sports de l’Autorité palestinienne
Hafez Barghouti, rédacteur en chef d’Al-Hayat Al-Jadida, membre du Conseil révolutionnaire du Fatah
Layla Ghanem, gouverneur de Ramallah et du département d’Al-Bireh
Mahmoud Al-Aloul, membre du Comité central du Fatah
Jamal Muhaisen, membre du Comité central du Fatah

2. Article sur le camp d’été Dalal Mughrabi
Titre : « L’association ‘Lumière des Générations’ clôt le second camp [d’été] nommé d’après la Shahida (martyre) Dalal Mughrabi… Mahera Al-Jamal [représentante du Comité national des camps d’été] a parlé du rôle actif du Comité national qui soutient et sponsorise ce type de camps, et a félicité le coordinateur général, Moussa Abou Zaid… Le Secrétaire du Fatah à Bethléem, Youssouf Al-Aref, a affirmé que nommer ce type de camps d’été d’après la Shahida (martyre) Dalal Mughrabi renforce le sentiment d’appartenance et de citoyenneté auprès des filles palestiniennes… Le groupe ‘Flottille de la Liberté’ du camp d'été a mis en scène une pièce éducative appelée Dalal la Légende, beaucoup appréciée par le public et applaudie, et le groupe ‘Tel Al-Rabi’a [Tel-Aviv] et Jérusalem’ a présenté un spectacle de danse folklorique endiablé. La chanson Retourner dans mon pays a ému l’assemblée ; qui a exprimé son admiration par une ovation debout. Une participante au camp, Batul Khader, a clôturé la colonie en invitant le public à chanter avec elle : ‘Nous ne sommes pas des terroristes’. »

[Al-Hayat Al-Jadida, le 5 août 2010]
Categories in this Analysis
Sources
Related View all ❯