Topic | Choose topic/s and define your search
Affiliations / Personalities
Sources
Date Range

La jeunesse palestinienne voit les terroristes comme des modèles à suivre qui méritent les honneurs

Itamar Marcus et Nan Jacques Zilberdik  |
Un groupe de jeunes Palestiniens, membres des conseils du secondaire du mouvement de jeunesse du Fatah de la région, ont proposé la semaine dernière de nommer une rue de Naplouse d’après la terroriste Dalal Mughrabi, qui a dirigé l’attentat terroriste le plus meurtrier de l’histoire d’Israël : la prise d’otage d’un bus en 1978, où 37 civils ont été tués.

« Rue de la Shahida (Martyre) Dalal Mughrabi – Date du martyre : 11.3.1978 »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 4 nov. 2010]
 
Selon le groupe, la proposition de nommer la rue « Rue de la Shahida (Martyre) Dalal Mughrabi » était une protestation aux objections israéliennes à l’inauguration en mars de cette année d’une place publique à Ramallah nommée d’après Mughrabi. Israël condamne fortement cet acte qu’il voit comme une incitation à la violence.

Le fait que de jeunes Palestiniens voient la terroriste Dalal Mughrabi comme une Shahida (Martyre) et une héroïne qui mérite les honneurs est le résultat de la politique récurrente de l’Autorité palestinienne, qui fait des terroristes des modèles à suivre.

L’article suivant sur la proposition de nommer la rue d’après Mughrabi a été publié dans le journal Al-Quods :

Titre : « Une initiative des jeunes de nommer une des rues de la ville d’après la Shahida (Martyre) Dalal Mughrabi »
« Un groupe de jeunes de Naplouse, avec la participation des conseils du secondaire du Shabiba (le mouvement de jeunesse du Fatah) de la région, ont nommé l’un des rues principales de la ville d’après la Shahida (Martyre) Dalal Mughrabi.
Le responsable du projet, Hassan Al-Faqih, a affirmé que l’initiative est un défi aux interventions du gouvernement israélien, dont l’objectif est d’effacer le souvenir des Shahids (Martyrs), comme celui de la Shahida (Martyre) Dalal Mughrabi, de la conscience des générations futures, sous l’argument que cela [la commémoration des Shahids] constitue une incitation contre l’occupation… Rashida Mughrabi a félicité le groupe qui a initié l’inauguration de la rue nommé d’après sa sœur, la Shahida (Martyre) Dalal. Elle a demandé que des efforts particuliers soient entrepris pour inaugurer la place de la Shahida Dalal Mughrabi dans la ville de Ramallah, entravée par l’occupation. Mughrabi a lancé un appel pour la restitution de la dépouille de la Shahida Dalal et son enterrement dans la patrie pour la libération de laquelle elle a sacrifié sa vie. »
[Al-Qods, le 4 nov. 2010]
Categories in this Analysis
Sources
Related View all ❯