Topic | Choose topic/s and define your search
Affiliations / Personalities
Sources
Date Range

Nouvelles théories de conspiration palestiniennes : Israël et les Etats-Unis sont derrière les crises majeures du monde arabe

Itamar Marcus et Nan Jacques Zilberdik  |
Accuser Israël, les Juifs et les Etats-Unis des problèmes du monde arabe est un thème récurrent de l’idéologie palestinienne.

La dernière diffamation de l’Autorité palestinienne (AP) accusait Israël d’être impliqué dans une grande conspiration internationale pour miner les pays arabes et musulmans, du Yémen au Soudan, afin de détourner l’attention internationale de ce que les Palestiniens appellent « la cause palestinienne ».

Ces accusations de conspiration ont été exprimées par une personnalité officielle de l’Autorité palestinienne, le directeur général du bureau du chef de l’AP Mahmoud Abbas, Abd Al-Rahim.

Selon Abd Al-Rahim, Israël a orchestré les événements suivants de destruction dans le monde arabe :
1- la guerre civile au Liban
2- la division du Soudan
3- le conflit civil au Yémen
4- le massacre des Chrétiens en Irak
5- la persécution des Palestiniens en Irak

L’Union générale des écrivains palestiniens, qui blâme également Israël pour les problèmes du monde arabe, suite au meurtre de Coptes chrétiens dans une explosion en Egypte, a affirmé qu’Israël se trouvait derrière les conspirations à l’encontre du monde arabe, y compris l’Egypte :
« Les conspirations qui sont fomentées contre la Palestine, l’Egypte, l’Irak, le Liban et partout ailleurs dans le monde prouvent que l’occupation israélienne et les cercles impérialistes nuisent toujours à l’esprit de la nation [arabe] et à son unité. »

Se joignant au chorus des accusations de conspiration, Tawfiq Tirawi, membre du Comité central du Fatah, a accusé l’Amérique de collaborer pour tenter d’ «attiser la guerre civile » dans « les pays arabes, du Yémen au Soudan ».

Voici des extraits des trois articles d’actualité qui accusent Israël et les Etats-Unis de conspirer contre le monde arabe, publiés dans le journal quotidien officiel de l’AP :

« Le mouvement du Fatah dans la région de Bir Zeit a marqué le 46e anniversaire de l’établissement [du mouvement], lors d’un rassemblement qui s’est tenu dans la ville. Le secrétaire général du bureau présidentiel [de Mahmoud Abbas], Al-Tayeb Abd Al-Rahim… a affirmé : … Il existe d’autres conspirations que les plans [israéliens] d’occupation fomentent pour entraîner une baisse [d’attention] pour la cause palestinienne et pour en faire un problème secondaire et non prioritaire, comme la bataille ethno-religieuse qui se déroule au Liban. Il y a une troisième conspiration [israélienne], qui est la division du Soudan. En outre, il y a des pays arabes qui connaissent des dangers, comme ce qui se passe au Yémen et l’existence du soi-disant Mouvement sudiste, les Houthis, et Al-Qaïda au Yémen… Il y a également des massacres perpétrés contre des communautés chrétiennes en Irak, et ce que certains groupes régionaux ont fait aux Palestiniens en Irak. « Il a prévenu d’autres conspirations [israéliennes], dont le but est de faire de notre cause [palestinienne] une cause non prioritaire, le tout selon un plan précis. »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 4 janv. 2011]


Titre : « L’Union des écrivains dénonce l’attaque sur l’église à Alexandrie »
« L’Union générale des écrivains palestiniens, et des intellectuels palestiniens à l’intérieur et à l’extérieur [de la Palestine], ont dénoncé l’attaque sur l’église d’Alexandrie, la décrivant comme une attaque lâche destinée à allumer le fusible de la lutte et du combat entre les Musulmans et les Chrétiens dans l’Egypte arabe…
L’union a affirmé que les conspirations étaient fomentées contre l’Egypte, l’Irak, le Liban et partout ailleurs dans le monde sont la preuve que l’occupation israélienne et les cercles impérialistes nuisent toujours à l’esprit de la nation [Arabe] et à son unité, dans le but de déchirer, diviser et détourner l’attention de ce qui est réellement important. »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 6 janv. 2011]


"[Tawfiq] Tirawi [membre du Comité central du Fatah] a dénoncé ce qui s’est passé en Egypte [allusion à l’attentat terroriste sur l’église copte à Alexandrie, dans lequel plus de 20 personnes ont été tuées - ndlr] et ce qui arrive dans les pays arabes, du Yémen au Soudan, orchestré par des éléments étrangers et avec la collaboration des Etats-Unis, dans une tentative d’attiser une guerre civile, que notre nation dénonce. »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 5 janv. 2011]
Categories in this Analysis
Related View all ❯