Topic | Choose topic/s and define your search
Affiliations / Personalities
Sources
Date Range

Clip vidéo de la TV de l’Autorité palestinienne : « Nous traitons le fusil comme un frère »

Itamar Marcus et Nan Jacques Zilberdik  |
L’Autorité palestinienne (AP) continue de présenter la violence comme une option qui n’est que différée, puisque « pour le moment, c’est impossible ».

Le clip vidéo de la TV de l’AP : « Nous ne jetterons pas nos armes. Nous traitons le fusil comme un frère. »
[TV de l’Autorité palestinienne (Fatah), le 30 déc. 2010]

Tawfiq Tirawi, membre du Comité central du Fatah :
« Notre peuple ne déposera pas le fusil jusqu’à ce que notre terre soit libérée. »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 5 janv. 2011]

Le gouverneur de Djénine, Qadura Moussa :
« La Palestine est notre terre, et le fusil sera toujours indépendant. »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 11 janv. 2011]


Le membre du Fatah, directeur académique du Conseil des étudiants, Qassam Azmouti :
« Le Fatah n’a pas déposé le fusil, malgré ses appels à la paix. »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 11 janv. 2011]


Nabil Shaath, membre du Comité central du Fatah :
« Nous sommes conscients que pour le moment, il est impossible de revenir à la lutte armée même si c’est le droit des Palestiniens. »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 17 janv. 2011]

Voici le texte intégral de ces cinq récentes déclarations qui soutiennent la violence :

Clip vidéo de la TV de l’AP :
« Yasser Arafat, qu’il repose en paix, qu’il repose en paix, tandis que nous continuons la lutte, la lutte. Sur Allah, nous ne déposerons pas nos armes.
Nous traitons le fusil comme un frère.
Nous traitons le fusil comme un frère. »
[TV de l’Autorité palestinienne (Fatah), le 30 déc. 2010]

« Tawiq Tirawi, membre du Comité central du Fatah… a souligné que notre peuple ne déposera pas le fusil jusqu’à ce que notre terre soit libérée et que l’Etat palestinien indépendant naisse, avec Jérusalem pour capitale… »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 5 janv. 2011]


Nabil Shaath :
”Nabil Shaath, membre du Comité central du Fatah et directeur des relations internationales du mouvement… a affirmé… : ‘Dix-neuf ans de négociations et de lutte armée ne sont pas parvenus à apporter la libération d’un seul centimètre de la terre de Palestine. Nous sommes conscients que pour le moment, il est impossible de revenir à la lutte armée, même si c’est le droit des Palestiniens. »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 17 janv. 2011]

Le gouverneur de Djénine, Qadura Moussa :
« Pendant les célébrations du 46e anniversaire du déclenchement de la révolution palestinienne, qui se sont tenues à l’université arabo-américaine de Djénine… Le gouverneur de Djénine, Qadura Moussa, a affirmé que le Qatar maintenait ses principes, énoncés dans sa première déclaration, de ‘rébellion jusqu’à la victoire’ [slogan connu du Fatah], libération de la terre et préservation et défense de la dignité humaine palestinienne. Il a également affirmé, ‘La Palestine est notre terre, et le fusil sera toujours indépendant, et son but est de défendre le peuple palestinien et ses ressources. »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 11 janv. 2011]
 
Le membre du Fatah, directeur du Conseil des étudiants de l’université, Qassam Azmouti :
« Le directeur [Fatah] du Conseil des étudiants de l’université [arabo-américaine de Djénine], Qassam Azmouti, a pointé que le Fatah est la mère du premier Shahid (Martyr), le premier prisonnier et la première balle, et continuera à être le symbole de la rébellion et un pionnier des défenseurs de la Palestine, de la terre et du peuple. Il a souligné que le Fatah n’a pas abandonné la lutte, malgré son appel à la paix, et qu’il reste fidèle au serment de tous les Shahids sous la direction du Président Mahmoud Abbas. »

[Al-Hayat Al-Jadida, le 11 janv. 2011]
Categories in this Analysis
Sources
Related View all ❯