Topic | Choose topic/s and define your search
Affiliations / Personalities
Sources
Date Range

28 municipalités de l’Autorité palestinienne boycottent l’aide américaine

Itamar Marcus et Nan Jacques Zilberdik  |
Vingt-huit municipalités de l’Autorité palestinienne (AP) en Judée-Samarie ont annoncé « un boycott du consulat américain, de ses diplomates, et des institutions américaines à Jérusalem ». L’annonce a été faite par Hatem Abd Al-Qader, à la tête du portefeuille de Jérusalem du parti du Fatah, qui a expliqué que les Américains « ne peuvent extorquer le peuple palestinien et l’humilier avec une petite aide ».

Ce message réitère le mépris du chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pour le soutien financier américain, rapporté la semaine dernière par Palestinian Media Watch. Abbas a affirmé qu’il ne laisserait pas l’aide américaine « dicter » la politique de l’AP.

Les informations de la télévision de l’AP ont rapporté que ce sont spécifiquement les « organisations caritatives » qui sont boycottées :
« Vingt-huit institutions et conseils locaux du district de Jérusalem ont annoncé leur intention de boycotter les organisations caritatives américaines et d’annuler les accords signés avec eux. »
[TV de l’Autorité palestinienne (Fatah), le 24 février 2011]
 
La télévision de l’AP a cité Abd Al-Karim, membre du bureau politique du Front démocratique :
 « Le peuple palestinien préfère entamer un boycott contre ces organisations américaines, qui procurent une soi-disant aide, parce que nous préférons la liberté et la dignité à du pain trempé dans l’humiliation et la soumission. »
[TV de l’Autorité palestinienne (Fatah), le 24 février 2011]

Al-Qader a expliqué que le boycott « continuera jusqu’à ce que l’administration américaine modifie ses positions… et s’excuse auprès du peuple palestinien et de son président, Mahmoud Abbas. »

Il faut souligner que le « peu d’aide » que l’AP dénigre a totalisé plus de la moitié d’un milliard de dollars en 2010 seulement [Discours d’Hillary Clinton du 10 nov. 2010, site Internet du Département d’Etat américain]. Le boycott de l’AP d’une « soi-disant aide » américaine aura un impact significatif sur les 28 municipalités de l’AP. Voici un exemple de l’aide américaine citée sur le site Internet de USAID (L'Agence des États-Unis pour le développement international) sous « Ressources en eau et infrastructures/EJP – Programme d’embauche d’urgence »

« Succès : A achevé 201 activités de construction… a généré plus de 350 000 embauches bénéficiant à environ 1,5 million de Palestiniens. 117 Compatriotes du Programme de compatriotes – a achevé quatre centres pour femmes… avec un budget conjoint de 658 400 $, ayant généré 6 700 jours d’embauche.
A achevé une école pour filles… l’une des 15 écoles pour filles achevées à travers la Cisjordanie grâce à l’EJP avec un budget de 428 997 $, qui génèrent 3 495 jours d’embauche.
A achevé cinq projets de club de jeunesse… qui profitent à plus de 38 900 jeunes et ont un budget conjoint de 2 608 675 $, générant 19 610 jours d’embauche… EJP a achevé la rénovation de neuf cliniques de santé et de nouveaux projets de construction impliquant 86 093 bénéficiaires avec un budget conjoint de 319 894 $, générant 5 797 jours d’embauche à ce jour… Dates du projet : 30/09/2007 – 30/01/2011 ; Coût total estimé : 34 000 000 $. »
 
Comme déjà mentionné, cette liste est l’une des nombreuses listes du « peu d’aide » et de la « soi-disant assistance » que les Etats-Unis octroient aujourd’hui à l’AP.

Voici l’article du quotidien officiel de l’AP annonçant le boycott :

« Hatem Abd Al-Qader, qui détient le portefeuille du Fatah à Jérusalem, a annoncé un boycott du Consulat américain, de ses diplomates et des institutions américaines à Jérusalem, en signe de protestation contre le veto américain sur le projet de loi [le projet de résolution] au Conseil de sécurité [de l’ONU] dénonçant les colonies israéliennes.
Abd Al-Qader a déclaré à l’Agence France Presse : ‘Les conseils locaux et les municipalités du district de Jérusalem, 28 au total, ont décidé de boycotter le Consulat américain à Jérusalem et toutes les institutions américaines, les fonctionnaires et les diplomates américains, en signe de protestation contre la décision de l’Administration Obama d’utiliser son pouvoir de veto pour saboter un projet de résolution palestinien dénonçant les colonies israéliennes en Cisjordanie et dans la Jérusalem-Est occupée.’
Abd Al-Qader a déclaré que ‘les factions palestiniennes à Jérusalem optent pour un boycott compréhensif’ des institutions américaines à Jérusalem. Il a ajouté que ce boycott ‘se poursuivra jusqu’à ce que l’Administration américaine modifie ses positions concernant la cause palestinienne, et en particulier concernant le problème des colonies, et présente ses excuses au peuple palestinien et son président, Mahmoud Abbas.’
Abd Al-Qader a affirmé que l’Administration américaine ‘ne peut extorquer le peuple palestinien et l’humilier avec une petite aide et un petit soutien aux institutions palestiniennes, et par conséquent, nous avons décidé de boycotter leur personnel, y compris le Consulat américain dans la Jérusalem occupée.’ »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 24 février 2011]
Categories in this Analysis
Related View all ❯