Topic | Choose topic/s and define your search
Affiliations / Personalities
Sources
Date Range

Le Premier ministre Fayyad critique l’"extorsion" américaine : « Nos droits ne sont pas à vendre ou à échanger contre une poignée de dollars »

Itamar Marcus et Nan Jacques Zilberdik  |
Extrait des archives de PMW – novembre 2010 :
transféré 150 millions de dollars supplémentaires d’aide directe à l’Autorité palestinienne… Permettez-moi de remercier le Premier ministre [Fayyad] pour ses efforts inlassables… et pour être une voix constante vers le progrès et le bon sens. »
 
 
La Secrétaire d’Etat Hillary Clinton a annoncé qu’une subvention de 150 millions de dollars a été octroyée il y a quatre mois à l’Autorité palestinienne, élevant le total de 2010 à près de 600 millions de dollars. Elle a affirmé que l’aide américaine « souligne la forte détermination du peuple américain et de cette administration de soutenir nos amis palestiniens. » Elle a également félicité le Premier ministre Salam Fayyad « d’être une voix constante vers le progrès et le bon sens. »

Pourtant, Fayyad a récemment qualifié l’aide américaine d’« extorsion ». Le journal quotidien de l’Autorité palestinienne a rapporté que :
« Fayyad a attaqué les Etats-Unis comme il ne l’avait jamais fait… Il a souligné son opposition à l’‘extorsion’ américaine », et ajouté que « nos droits ne sont pas à vendre, à troquer ou à échanger contre une poignée de dollars. »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 21 fév. 2011]

Ses commentaires ont été prononcés en réaction au veto américain sur la résolution de l’ONU au sujet de la construction à Jérusalem et en Judée-Samarie.
Voici la déclaration du Premier ministre Fayyad à la télévision officielle de la TV de l’AP :
« Nous n’avons jamais considéré cette aide [américaine] comme un substitut à notre légitime aspiration à réaliser tous nos droits nationaux. Absolument [pas]. Parce que nos droits nationaux ne sont pas à vendre ou à échanger contre une poignée de dollars. »
[TV de l’Autorité palestinienne (Fatah), le 22 fév. 2011]
 
Voici les déclarations de Salam Fayyad qualifiant l’aide américaine d’« extorsion », rapportées par le journal quotidien officiel de l’AP :
« Hier, le Premier ministre Salam Fayyad a attaqué les Etats-Unis comme il ne l’avait jamais fait auparavant. Il a souligné son opposition à l’‘extorsion’ américaine, exprimée dans sa menace de mettre fin à l’aide à l’Autorité palestinienne si elle continuait à faire appel au Conseil de sécurité pour dénoncer l’implantation israélienne. Fayyad a affirmé : ‘Nous n’acceptons pas, et n’accepterons pas l’extorsion, et notre peuple ne l’acceptera jamais. Nous ne sommes pas intéressés à recevoir une assistance de prime abord, de quelque source que ce soit, qui menacerait d’être suspendue pour des raisons politiques.’ Dans une annonce à la presse lors de l’inauguration d’une école au village d’Al-Jalameh dans la région de Djénine, il a ajouté : ‘Je souligne que nous ne voyons pas cette aide qui nous est offerte comme un substitut à la liberté de notre peuple. La justice est de notre côté, et nos droits ne sont pas à vendre, à troquer ou à échanger contre une poignée de dollars.’ »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 21 février 2011]

Voici les remarques de la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton à une téléconférence avec le Premier ministre Salam Fayyad en novembre 2010 :
« J’ai le plaisir d’annoncer que les Etats-Unis ont transféré 150 millions de dollars supplémentaires d’aide directe à l’Autorité palestinienne. Cela porte notre budget d’assistance directe à un total de 225 millions de dollars pour l’année et notre soutien et investissement total à près de 600 millions de dollars cette année. Ce chiffre illustre la forte détermination du peuple américain et de son administration de soutenir nos amis palestiniens même pendant des périodes économiques difficiles, comme celle que nous vivons actuellement ici… Alors, permettez-moi de remercier le Premier ministre pour ses efforts inlassables en vue de réaliser le rêve du peuple palestinien et pour être une voix constante vers le progrès et le bon sens. »
[TV de l’Autorité palestinienne (Fatah), le 10 nov. 2010]
Categories in this Analysis
Sources
Related View all ❯